dimanche 27 décembre 2009

Journal d'artiste roumain


 

Il devrait y avoir ce temps dans mes veines -
le temps de mes ancêtres, dans les galléries de la mémoire,
nuances d’une vie de bohème
avec audaces des châteaux sur des pentes luisantes,

ce temps d’insouciance des pinceaux, 

des jeux de scène et des bérets,
dont je m’approche sans cesse, 

sur les donjons des jours que j’explique
par des tourelles et des remparts en aquarelles.

Il devrait y avoir une esquisse

de celle que je suis,
de la forteresse de pluie devant moi  

et des ses changeants créneaux 
perchés sur le versant vers lequel j’avance.

Entre huiles, craie, crayon et toiles, il y devrait avoir
une définition de ces globules des couleurs qui nous séparent.

2 commentaires:

  1. Superb manifest...
    M-am regasit in intregime in versurile acestea...
    Felicitari pentru expozitia virtuala!... E atata delicatete si feminitate in ceea ce faceti...

    RépondreSupprimer
  2. Multumesc...visurile mele/noastre sant o particica dintr-o comunitate mai mare de vise si jurnale (care mai aproape, care mai la distanta) in care, cred eu ne cautam unii pe altii, printre altele si prin arta.
    Irina

    RépondreSupprimer

Messages les plus consultés