lundi 29 novembre 2010

Vitrail, un poème de Nichita Stănescu



Le poème "Vitraliu" (Vitrail) par Nichita Stănescu – traduit en français. 



                          Vitrail 

                                          Nichita Stanescu

Ton ombre, s’écrasant contre les murs
se gare de nouveau dans des petits tessons.
Oh, c’est la raison pour laquelle tu m’as vu
dans la rue ramassant des cailloux taillés en carreaux.

Je vais la refaire, tard dans la nuit
sur tes fenêtres, en les posant avec soin
verts, bleus, jaunes et rouges
en heaume, entre les grilles de plomb.

Quand tu te réveilleras, des arlequins en vitre colorié,
cloués aux hublots, vont filtrer à travers eux-mêmes
le soleil qui tombera dans tes bras,
à moitié plié, entre deux rayons.  

 
___________________________________
Traduit en français par Irina Moga  © 2010 

Le 1er décembre est la Fête Nationale de la Roumanie.

 

6 commentaires:

  1. Merçi – je vous attends de nouveau.

    RépondreSupprimer
  2. Très performant!

    J'aime surtout le quatrième vers:

    "dans la rue ramassant des cailloux taillés en carreaux"

    le foisonnement d'allitération est d'autant plus évocateur qu'il équilibre la cadence.

    RépondreSupprimer
  3. Salut, je voudrais vous inviter à visiter une communauté de la poésie, www.franco-poemes.net

    Aidez-nous à partager votre poésie:)

    RépondreSupprimer

Messages les plus consultés